Réseaux de chaleur

Le réseau de chaleur est l’outil indispensable de la Transition Énergétique, car il permet de distribuer de manière efficace de la chaleur produite à partir d’énergies renouvelables et de récupération.

Sommaire du dossier

Qu’est-ce qu’un réseau de chaleur

Le réseau de chaleur produit et distribue de la chaleur pour le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire à différents bâtiments, immeubles de logements, équipements publics ou tertiaires (écoles, gymnases, établissements de santé...). Schématiquement, un réseau de chaleur est composé :

  • D’une ou plusieurs unités de production de chaleur ;
  • Des canalisations isolées enterrées dans le sol ;
  • De postes de livraison dans chaque bâtiment desservi.

Schéma de principe d’un réseau de chaleur :

Schéma de principe d'un réseau de chaleur


L’intérêt d’un réseau de chaleur est de pouvoir disposer de plusieurs énergies, et notamment de valoriser des énergies renouvelables (biomasse, géothermie) et de récupération (issue des usines d’incinération de déchets ou de procédés industriels).
Il existe 2 types de réseaux de chaleur :

  • Des réseaux de type urbain que l’on retrouve dans la plupart des villes de la région (Dijon, Besançon, Nevers, Dole, Sens, Mâcon...) et qui sont des services publics de distribution de chaleur ; ces réseaux distribuent parfois plusieurs dizaines de milliers de MWh chaque année et peuvent comporter plusieurs dizaines de kilomètres de canalisations enterrées ;
  • Des réseaux ruraux, construits à partir des années 90, plus modestes en taille (quelques centaines de mètres) et sont presque exclusivement alimentés par des chaufferies bois. Ces équipements desservent principalement le patrimoine des collectivités qui les ont mis en œuvre, mais certains distribuent aussi de la chaleur à des tiers, parfois même des particuliers.

Selon l’enquête nationale réalisée par le SNCU (Syndicat National du Chauffage Urbain), en 2016, les réseaux de chaleur de Bourgogne-Franche-Comté ont distribué 1 160 GWh de chaleur produite à hauteur de 62% par des énergies renouvelables et de récupération, ce qui représente environ l’équivalent de 100 000 logements, et ont fourni un kWh dont le taux moyen était de 107 g / kWh, soit deux fois moins que le gaz naturel.   
 

Quelques documents de référence

En savoir plus

Développer les réseaux de chaleur

Les collectivités locales peuvent favoriser la distribution de chaleur produite à partir d’énergies renouvelables et de récupération sur leurs territoires grâce aux réseaux de chaleur.

Passer à l'action

Énergies thermiques en collectivités

La collectivité peut produire de la chaleur renouvelable pour son patrimoine propre ou pour la distribuer sur un réseau de chaleur (biomasse, géothermie, solaire thermique, valorisation énergétique des déchets…) alimentant ainsi tout type de bâtiments.

Énergies thermiques en entreprises

Les entreprises peuvent produire de la chaleur renouvelable pour leurs propres process ou pour la distribuer sur un réseau de chaleur (biomasse, géothermie, solaire thermique, valorisation énergétique des déchets…) alimentant ainsi tout type de bâtiments.