Prendre part à des projets d’énergies renouvelables

EnR Chamole

Depuis la fin des années 1990 en Europe se développe l’idée de coopératives d’énergie et de gestion décentralisée de l’énergie. Un autre mode de développement est possible par la (re)prise en main des moyens de production d’énergies renouvelables.

Sommaire du dossier

Pourquoi et comment m’impliquer en tant que citoyen ?

Pourquoi m’impliquer en tant que citoyen ? 

Ce processus de décentralisation des productions d’énergies renouvelables permet de faire émerger des projets participatifs de territoire qui ont plusieurs avantages :

  • Produire localement et consommer sa « propre » énergie ;
  • Partager collectivement les bénéfices d’une ressource commune, appartenant à tous ;
  • Mobiliser l’épargne pour un développement local ;
  • Maîtriser localement et de façon démocratique les décisions en faveur de l’intérêt collectif local ;
  • Impliquer chacun dans la transition et faciliter la compréhension des enjeux.

Comment m’impliquer ? 

Si un projet participatif inclut la participation financière des habitants et des collectivités territoriales, il n’y associe pas systématiquement une participation durable et une présence dans la gouvernance de projets. On distingue donc les projets avec et sans gouvernance.

Participation sans gouvernance 
Ces outils permettent de participer financièrement à un projet mais n’ouvrent pas la possibilité de peser sur les choix tout au long de la vie des projets.

  • La prise d’obligations via des plates-formes de financement participatif. Les obligations sont émises pour une durée limitée et donnent lieu à un taux de rémunération qui peut être fixe ou variable ;
  • Le prêt par des particuliers via des plates-formes de financement participatif. Un contrat de prêt est établi entre l’investisseur et le porteur de projet de manière à définir les conditions (durée, taux, remboursement, etc.) de ces prêts ;
  • Les dépôts à terme ouverts dans des établissements bancaires sur lesquels des particuliers effectuent un versement unique. Le compte est utilisé pour financer un projet et l’épargnant ne récupère le capital qu’à la date d’échéance du compte. Le porteur de projet fixe, avec son partenaire bancaire, les conditions de participation financière (plafond de souscription, taux de rémunération, etc...).

Participation avec gouvernance à des projets d’énergies renouvelables
Elle se traduit par une participation directe des habitants et des collectivités aux décisions sur toute la durée d’exploitation du projet. L’enjeu de la gouvernance est lié à la composition du capital des sociétés locales. Plus la participation se fait en amont, plus les acteurs locaux peuvent définir les contours du projet et être sûrs de pouvoir avoir une place majoritaire ou tout du moins significative dans le pilotage du projet.
Concrètement, pour permettre une participation dans la gouvernance du projet, les acteurs locaux peuvent entrer en direct dans la société (prises de parts sociales), de façon individuelle ou en se regroupant dans des Clubs d’investisseurs ou de façon indirecte en investissant dans une société qui les représentera comme par exemple Energie partagée investissement.