Méthanisation

La méthanisation est un procédé très utilisé dans l’agriculture, mais également dans le traitement des biodéchets, celui des boues d’épuration urbaines et de certains effluents industriels. Elle se développe sous différentes formes en Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire du dossier

Contexte régional et chiffres clés

En Bourgogne-Franche-Comté, les premiers programmes de soutien à la méthanisation ont été lancés en 2007 par l'ADEME et les Conseils régionaux, en partenariat avec les Chambres d’agriculture, avec l’objectif de développer et structurer une filière nouvelle, performante et adaptée au contexte régional. Cet accompagnement a permis de développer des installations, principalement dans le milieu agricole.

Quelques chiffres

Fin 2018, 52 installations de méthanisation sont en fonctionnement en Bourgogne-Franche-Comté et 9 sont en construction.

Schéma de la méthanisation : évolution du nombre d'installations de 2010 à 2020

0

La majorité des installations sont agricoles (54 installations), 4 installations sont en industries agroalimentaires, deux installations sur boue de step et une sur des déchets ménagers en mélange.

Les différents types d'installations de méthanisation en Bourgogne-Franche-Comté
(en fonctionnement ou en construction au 1er janvier 2019)

Les différents types d'installations de méthanisation en Bourgogne-Franche-Comté (en fonctionnement ou en construction au 1er janvier 2019)

0

Le biogaz est très largement valorisé en cogénération (production conjointe d’électricité et de chaleur), avec une puissance installée début 2019 de 8,6 MW électriques pour 46 installations en fonctionnement. L’injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel se développe progressivement avec, début 2019, 3 installations et un débit d’injection maximum de 445 Nm3/h. Elle reste réservée aux grosses installations et en complémentarité avec la cogénération. Trois petites installations valorisent le biogaz en chaudière directement.

Le développement de la méthanisation

Le développement de la méthanisation est porté en grande partie par le secteur agricole. Afin d’anticiper au mieux ce développement, l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté a réalisé un document portant sur l'analyse et la prospection du développement de la méthanisation au niveau agricole dans le contexte de la Bourgogne-Franche-Comté.

Analyse et prospection du développement de la méthanisation agricole dans le contexte de la Bourgogne-Franche-Comté - ADEME BFC, 2018 (PDF - 1.57 Mo)

De plus, la majorité des projets intègre des cultures énergétiques dans leur ration. Si les cultures, notamment intermédiaires, peuvent être bénéfiques pour les projets et les systèmes agricoles, une vigilance est nécessaire sur leur utilisation afin de limiter les concurrences d’usage et maximiser les impacts positifs par rapport à l’environnement.

Les cultures intermédiaires à vocation énergétique en méthanisation, Quel développement et quelle vigilance en Bourgogne-Franche-Comté ? ADEME BFC, 2018 (PDF - 62.63 Ko)

L’acceptabilité des projets de méthanisation commence a être problématique dans certains cas. Une communication et une concertation doivent être menées pour expliquer les contours des projets. Pour vous aider, vous pouvez consulter les documents suivants :

Des projets de méthanisation sont également envisageables pour les collectivités. Les agglomérations ont des ressources suffisantes sur leur territoire pour pouvoir porter leur propre projet. Les collectivités rurales peuvent initier une dynamique sur leur territoire pour participer au développement d’installations plutôt agricoles.

Vous trouverez ci-dessous les liens pour accéder à un Webinaire réalisé par l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté sur la participation possible des collectivités au développement de la méthanisation (si les liens ne fonctionnent pas, vous pouvez faire un copier/coller dans votre navigateur) :

L’ADEME Bourgogne-Franche-Comté participe au développement de la méthanisation en proposant une stratégie d’accompagnement financier et technique. 
Le soutien financier de l’ADEME, en partenariat avec le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté via le contrat de plan Etat / Région, et les fonds européens avec le FEADER et le FEDER permet le financement de l’animation, des études et des investissements de méthanisation.

  • L’animation de la filière consiste à informer et accompagner les porteurs de projet de manière objective et neutre, de suivre et d’aider les projets dans leur développement puis dans l’exploitation des installations, de mettre en réseau les acteurs de la filière et d’assurer une veille technique et réglementaire autour de la méthanisation. L’animation dans la région est assurée par les chambres départementales d’agriculture pour les projets agricoles et par Méthanov pour les projets d’entreprises et de collectivités ;
  • Les études de projet soutenues par l’ADEME doivent permettre d’apporter des éléments techniques, économiques et réglementaires aux porteurs de projet afin de définir précisément les choix à retenir. Avant chaque étude, un cahier des charges spécifique doit être réalisé en lien avec les structures d’animation et l’ADEME, ce cahier des charges n’est pas général à tout projet mais bien spécifique à chaque projet en fonction des questionnements précis de chaque porteur de projet ;
  • Les aides à l’investissement concernent tous types de projet, les modalités et les taux d’aide sont définis au cas par cas. Les structures d’animation peuvent renseigner les porteurs de projet quant aux conditions de soutien.

Au-delà du soutien financier, l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté s’implique également pour un développement cohérent et pérenne de la méthanisation et une meilleure connaissance de cette filière. Cette stratégie se caractérise par :

  • Un suivi des installations en fonctionnement et des suivis expérimentaux spécifiques (digestat…) ;
  • Des expertises techniques sur les typologies de méthanisation adaptées à la région (méthanisation par voie sèche, petite méthanisation…) ;
  • Une communication des études et des actions réalisées (journées d’échanges régionales, publications de documents, fiches de sites…) ;
  • L’accompagnement au développement d’une plateforme de recherche et développement autour de la méthanisation ;
  • La réalisation d’études prospectives pour appréhender au mieux le développement de la filière (études économiques, sur les cultures énergétiques et les intrants, sur le digestat…).

Journée régionale sur la méthanisation 2019

Vous trouverez ci-dessous les différentes présentations de la journée méthanisation du 9 avril 2019 :

Quelques documents de référence

Passer à l'action

Méthanisation en collectivité

Les collectivités ont un rôle important à jouer dans le développement de projets de méthanisation. Pour les collectivités urbaines, la méthanisation peut être envisagée à partir des déchets de la collectivités (boues de step, biodéchets des cantines, déchets verts) éventuellement...

Méthanisation en industrie agroalimentaire

Les industries agroalimentaires présentent un intérêt particulier pour la méthanisation au vu de la gestion des déchets organiques et des consommations d’énergies qui peuvent être importantes. Les principaux secteurs concernés sont les suivants : effluents de produits riches en alcools...

Développer la méthanisation agricole

La méthanisation agricole répond à plusieurs enjeux : production d’énergies renouvelables, diminution des émissions de gaz à effet serre, gestion des déchets et sous-produits organiques, fertilisation et retour au sol… Cependant, le développement de cette filière doit respecter le contexte...