Les énergies renouvelables dans la région

Les Schémas régionaux climat air énergie (SRCAE) élaborés en 2012 ont fixé des objectifs chiffrés de développement des énergies renouvelables par filière, à partir d’une situation initiale qui est synthétisée dans la figure ci-dessous :

Production d’énergies renouvelables en Franche-Comté (2008) et en Bourgogne (2009)

Globalement, les objectifs à l’horizon 2020 sont les suivants :

  Bourgogne-Franche-Comté

Part des énergies renouvelables (dans la consommation énergétique finale)

27 %
Objectifs 2020 (GWh) 20 400
Situation initiale (GWh) 9 240
Production supplémentaire (GWh) 11 160

Vous pouvez trouver les détails pour chaque filière au sein du document en téléchargement.

75 % des objectifs des deux SRCAE sont attendus de par la progression de la filière bois énergie (40 %) et de l’éolien (35 %), mais l’exercice de projection à 2020 réalisé par la direction régionale de l’ADEME en août 2016, démontre que, au mieux, ces objectifs ne seront atteints qu’à hauteur de la moitié.

Des filières émergentes

Ces filières encore fragiles, comme la méthanisation, sont appelées à un développement important, non prévisible au moment de l’élaboration des SRCAE. Si elles représentent moins de 1 % de l’effort à réaliser, il existe cependant un réel potentiel de récupération et de valorisation de la chaleur fatale des industries en interne au site ou en externe via des réseaux de chaleur. Une récente étude de l’ADEME (novembre 2017) estime à 4 500 GWh les potentiels en Bourgogne-Franche-Comté.

Des filières difficiles à exploiter

Les filières plus matures sont de plus en plus complexes à mettre en place comme l’hydroélectricité (augmentation des contraintes pour les porteurs de projets), ou dévalorisées comme le solaire thermique (contre-exemples, déficit de connaissances et de compétences) : elles requièrent un soutien particulier bien que la progression soit marginale.

Devant la diversité des filières et de leurs contraintes, l’enjeu est de renforcer leur acceptation. Il est important de démontrer leurs bénéfices pour les territoires en termes d’emplois, de balance commerciale, d’émissions de CO2 évitées…

Des actions multiples et coordonnées

Tendre vers une « Région à ressources positives » nécessite d’agir sur différents leviers :

  • réduire drastiquement les consommations ;
  • démultiplier les projets de production d’énergies renouvelables ;
  • développer les projets de substitution des fossiles par des renouvelables en utilisant au mieux les ressources du territoire (biomasse agricole et forestière, vent, cours d’eau, chaleur fatale…).

L’ADEME et la Région souhaitent accélérer le développement des énergies renouvelables sur les territoires de Bourgogne-Franche-Comté à travers un renforcement de l’ingénierie et un soutien aux projets d’investissements.

Quelques documents de référence