Alimentation

L’alimentation représente près de 25 % des gaz à effet de serre en France. Les prévisions annoncent des besoins alimentaires doublés à l’horizon 2050. Il s’agit donc d’un des enjeux majeurs de notre siècle.

Sommaire du dossier

Alimentation durable

Définition


L’alimentation durable peut être définie comme une alimentation qui a de moindres conséquences sur l’environnement et contribue à la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’à une vie saine pour les générations présentes et futures. Elle doit assurer le besoin primaire fondamental de nourrir les hommes en qualité et en quantité, aujourd’hui et demain. Elle doit : 

  • Contribuer à la sécurité alimentaire des pays et des populations ;
  • Limiter les impacts environnementaux, préserver les ressources naturelles et respecter le vivant ;
  • Etre accessible économiquement et rémunératrice sur l’ensemble de la chaîne alimentaire ;
  • Etre, pour chaque individu, de bonne qualité nutritionnelle et sanitaire ;
  • Etre en adéquation avec la diversité des attentes sociales et culturelles ;
  • Maintenir la capacité à produire des générations futures. 

Sur le plan environnemental, avec un quart de l’empreinte carbone des Français, l’alimentation constitue le premier poste responsable des émissions de gaz à effet de serre, devant le transport ou le logement. Les impacts sont également importants sur la qualité de l’eau, la déforestation, la qualité des sols, la pollution de l’air, la consommation d’eau et la biodiversité. La majeure partie des impacts se situent à l’étape de production agricole, et dépendent donc en grande partie de la nature des aliments consommés et de leurs modes de production. Des marges de progrès existent. Par ailleurs, l’ensemble des autres étapes de la chaîne alimentaire peut être optimisé, qu’il s’agisse de la logistique et du transport, de la transformation, du conditionnement (emballages), de la distribution, de la consommation. Le gaspillage alimentaire, évalué à 30 % des quantités produites, représente simultanément un enjeu environnemental, économique et sociétal majeur en termes de pression sur les ressources et concerne tous les acteurs, du producteur au consommateur. 
 

Notre positionnement en région


Notre objectif est d’accompagner, de soutenir et de sensibiliser l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire sur 5 axes :

  • Productions agricoles durables ;
  • Lutte contre le gaspillage alimentaire sur l’ensemble de la chaîne ;
  • Régimes et comportements alimentaires ;
  • Impacts environnementaux des filières régionales ;
  • Dynamiques alimentaires territoriales.

Le but est d’adopter une approche plus globale incluant l’amélioration des systèmes de production au sens large et l’évolution des pratiques alimentaires (régimes alimentaires, transformation des produits, lieux et occurrences de consommation…). C’est le système dans son ensemble qui doit progresser sur l’ensemble des enjeux.
 

Quelques documents de référence