Réduire ses consommations et développer les énergies renouvelables

Sommaire :

S’engager dans la sobriété et la maitrise de ses consommations

L’ADEME a développé un partenariat avec BPI France pour déployer des outils de diagnostic et d’accompagnement qui avaient fait leur preuve et avaient permis d’aller vers de nouvelles entreprises grâce au réseau de BPI. Avec ce partenariat, l’aide de l’ADEME vient en déduction du coût de la prestation. L’entreprise paie seulement le reste à charge à BPI, ce qui fait gagner en réactivité, puisqu’il n’y a pas de demande de subvention à faire à l’ADEME.

Aujourd’hui, deux outils de diagnostics sont proposés :

  • Première approche globale multi flux :

Quel que soit le secteur d’activité, les sites de plus de 20 salariés souhaitant optimiser les flux de transformation de matière, la consommation d’eau, d’énergie et la production de déchets peuvent adhérer au programme Diag-Eco-Flux. Ce dispositif financé par l’ADEME vous permet d’être accompagné pendant 12 mois par un conseiller formé et outillé par l’ADEME et BPI France. Il vous aide dans l’identification et la mise en œuvre d’actions pour optimiser vos flux et faire des économies.

  • Première approche des émissions de Gaz à effet de Serre (GES) :

Le programme Diag Décarbon’Action permet d’initier la décarbonation des entreprises. Ce dispositif financé par l’ADEME et opéré par BPI France est en collaboration avec l’Association Bilan Carbone. A destination des PME et petites ETI de moins de 500 salariés n’ayant jamais réalisé de Bilan GES, des experts qualifiés vous accompagnent dans la maîtrise de votre empreinte carbone. Ils vous aident à :

  • Mesurer vos émissions de GES (scopes 1,2 et 3) ;
  • Elaborer un plan d’action pour décarboner votre entreprise ;
  • Mettre en place les premières actions de réduction de vos émissions de GES.

Si vous souhaitez inscrire votre entreprise dans une démarche de transition énergétique et écologique durable à l’aide d’un de ces deux outils de diagnostics, prenez contact avec votre référent régional de la BPI, Nicolas Allard : nicolas.allard@bpifrance.fr  

Pour aller plus loin, où pour répondre à un problème ciblé, l’ADEME et la Région Bourgogne-Franche-Comté soutiennent les entreprises dans leur action d’efficacité énergétique et de réduction des déchets. Les consulaires, CCI et CMA, vous accompagnent sur ces thématiques.

Energie :

Avec la hausse actuelle de prix de l’énergie, toutes les actions d’efficacité énergétique permettent d’accroitre la compétitivité des entreprises en générant des économies importantes.

Afin de réduire la facture énergétique des entreprises, l’ADEME finance deux opérations collectives de diagnostic énergétique portées l’une par le Pôle véhicule du futur et l’autre par la CCI BFC. Après l’analyse des consommations énergétiques, un bureau d’études propose un programme d’actions. Pour chacune des pistes, le montant des investissements et les temps de retour sont estimés afin de faciliter le passage à l’action de l’entreprise.

Un suivi de cette opération a été réalisé pour 12 entreprises de la région afin d’évaluer l’impact des actions engagées. Elle a permis d'économiser au total 1,6 GWh soit l’équivalent de la consommation énergétique de 350 foyers. 

Votre contact : e.cendre@haute-saone.cci.fr  

Pour aller plus loin ou pour lancer une démarche de management de l’énergie, les entreprises peuvent rejoindre le Club Expert Iso 500001.

Votre contact : c.nicolas@saone-doubs.cci.fr  

Les conseillers CCI et les CMA peuvent également réaliser des visites énergies à destination des commerces et des artisans. Pour plus d’informations, cliquez ici. Ou rendez-vous sur la page « Se faire accompagner par le RT2E » pour trouver votre interlocuteur.

Actualité :
Dans le cadre de France 2030, l’AAP Industrie Zéro Fossile comprend 2 volets permettant d’accompagner la décarbonation :

  • Volet 2 : « Efficacité énergétique et décarbonation des procédés » (DECARB IND) / clôturé
  • Volet 3 : « Déploiement rapide de la décarbonation en Industrie » (DECARB-FLASH) dans la continuité du guichet de décarbonation de l’industrie opéré par l’ASP. Il sortira le 1 juillet 2022 et couvre un panel étendu d’équipements avec des dépenses éligibles plus faibles, au minima de 100 k€.

Voir la rubrique " S’informer sur les dispositifs de soutien / S’informer sur les programmes : plan de relance et France 2030 "

Déchets matières :

Pour accompagner les entreprises sur toutes leurs questions déchets (gestion, réduction à la source, analyse des factures déchets et choix des prestataires), les consulaires sont les interlocuteurs privilégiés en région.

Focus Activités de bureau :

Une nouvelle offre de service appelée bureau VERT’ueux a été développée par les CCI de BFC avec le soutien de l’ADEME et de la région. Elle est centrée sur le secteur tertiaire ayant des activités de bureau.  Suite à un diagnostic de l’entreprise, une liste d’éco-gestes personnalisés est proposée. En parallèle, dans le but de sensibiliser l’ensemble des salariés, un module interactif est mis à disposition. Ludique, celui-ci présente, pour une journée type au bureau, l’ensemble des éco-gestes pouvant être mis en place. Cette opération construite en 2021 est déployée en 2022.

Focus industrie :

La CCI propose une approche simplifiée du coût complet des déchets. Cela consiste à déterminer le coût réel, qui ne se limite pas aux simples coûts de gestion des déchets (factures des prestataires). Les pertes matières lors du process ont un coût à la fois en terme de gestion du déchet mais également sur le coût d’achat de cette matière qui est finalement perdue. Il a fallu aussi utiliser de l’énergie dans le process pour finalement créer du déchet. L’intérêt de cette approche est de montrer tout l’enjeu économique des pertes matières au cours de la production.

Actualité :
En Bourgogne-Franche-Comté, le soutien aux projets autour de l’économie circulaire se fait via l’Accélérateur à projets économie circulaire, conjoint ADEME et Région Bourgogne-Franche-Comté.

Voir la rubrique " S’informer sur les dispositifs de soutien / Accélérateur à projets économie circulaire "

Récupérer la chaleur fatale

Le secteur de l’industrie représente plus de 20 % des consommations énergétiques de la France. L’accompagnement des acteurs industriels est donc essentiel. A production égale, l’ADEME estime à 20% le potentiel d’efficacité énergétique d’ici 2035.

Qu’est-ce que la chaleur fatale ?
La récupération et la valorisation de la chaleur fatale issue de l’industrie constituent un potentiel d’économies d’énergie à exploiter. Lors du fonctionnement d’un procédé de production ou de transformation, l’énergie thermique produite grâce à l’énergie apportée n’est pas utilisée en totalité. Une partie de la chaleur est inévitablement rejetée. C’est pourquoi on parle de « chaleur fatale », couramment appelée « chaleur perdue ». Cependant, cette appellation est en partie erronée car la chaleur fatale peut être récupérée.

La valorisation de la chaleur fatale :
La récupération de la chaleur fatale conduit à deux axes de valorisation thermique complémentaires :

  • une valorisation en interne, pour répondre à des besoins de chaleur propres à l’entreprise ;
  • une valorisation en externe, pour répondre à des besoins de chaleur d’autres entreprises, ou plus largement, d’un territoire, via un réseau de chaleur.

Au-delà d’une valorisation thermique, la chaleur récupérée peut aussi être transformée en électricité, en air comprimé…

Eaux de refroidissement, condensats, fumées, air chaud, buées ou vapeur de procédé... sont autant de sources de chaleur jusque-là perdues que vous pouvez récupérer pour réduire votre facture énergétique.
L'ADEME estime le potentiel de récupération en Bourgogne-Franche-Comté à 4500 GWh (étude 2017 ADEME), ce qui correspond au chauffage annuel de 450 000 foyers.

0

Figure 1: AGIR sur la chaleur fatale

 

L’ADEME et la région BFC soutiennent massivement la valorisation de la chaleur fatale. L’Agence Economique Régionale (AER) de la Bourgogne-Franche-Comté assure un accompagnement technique de proximité avec les industriels.

Contactez votre conseiller AER : Sophie RENARD - srenard@aer-bfc.com   

Une fois votre projet structuré, contactez votre chargée de mission au sein de l’ADEME : Fiona PANICO - fiona.panico@ademe.fr

Financièrement, l’ADEME soutient massivement via le Fonds Chaleur, les études et les investissements jusqu’à 70% de leur coût. Le dispositif mobilisable est variable en fonction de la taille du projet. En Bourgogne-Franche-Comté, la région intervient également sur certains projets. L’accompagnement de l’AER permet de flécher le projet vers le dispositif le plus adapté.

Actualité :
Dans le cadre de France 2030, via l’AAP Industrie Zéro Fossile, le Volet 3 : « Déploiement rapide de la décarbonation en Industrie » (DECARB-FLASH) est dans la continuité du guichet de décarbonation de l’industrie opéré par l’ASP. Il sortira le 1er juillet 2022 et couvre un panel étendu d’équipements dont la récupération de chaleur avec des dépenses éligibles plus faibles, au minima de 100 k€.

Produire de la chaleur et du froid renouvelable

Que ce soit pour du chauffage, des usages liés au process ou du refroidissement, la chaleur (et le froid) représente le 1er usage de l’énergie au niveau français et régional. Près de la moitié de nos consommations d’énergie finale sont sous forme de chaleur (et de froid), dont un tiers en industries et activités économiques.
Les entreprises, peu importe leur taille, ont donc un rôle à jouer dans la réduction de ces consommations et pour le développement d’énergies thermiques renouvelables.

Développer un projet de chaleur renouvelable, plusieurs atouts pour les entreprises de Bourgogne-Franche-Comté :

  • Réduire ses consommations d’énergies fossiles et fissiles (GAZ, Fioul, électricité …) ;
  • Réaliser des économies ;
  • Valoriser une énergie locale ;
  • Maitriser ses coûts de production ;
  • Engager une réflexion globale de réduction des consommations.

Passer à l’action :
Aujourd’hui, les entreprises ont de multiples possibilités pour produire et consommer de la chaleur renouvelable :

  • Valoriser de la chaleur fatale ;
  • Développer un projet de chaufferie bois ;
  • Développer un projet de géothermie ;
  • Développer un projet de solaire thermique ;
  • Se raccorder à un réseau de chaleur alimenté par des EnR.

Faire le bon choix nécessitera avant tout de :

  • Bien identifier son besoin ;
  • Identifier les économies à réaliser ;
  • Bien dimensionner son installation et réaliser une étude de faisabilité technico-économique.

 Les entreprises de Bourgogne-Franche-Comté peuvent bénéficier d’aides techniques et financières pour leurs projets.

Accompagnement technique :

Dès les premières réflexions, contactez votre animateur énergies renouvelables qui pourra vous accompagner dans les différentes étapes du projet.

Aller plus loin en fonction de son projet :

Sur le bois énergie :
-    En savoir plus sur la filière bois énergie de Bourgogne-Franche-Comté

Développer les énergies renouvelables électriques

Les entreprises ont un potentiel très important de développement de l’énergie photovoltaïque. Les surfaces de toiture, les espaces de parking, voire de terrain au sol disponibles permettent d’installer des installations d’une certaine taille avec un retour sur investissement souvent intéressant. De plus, des projets en autoconsommation sont souvent pertinents car les consommations d’électricité sont bien couplées en journée en même temps que la production solaire.

Pour autant, il est nécessaire de bien étudier son projet. Si la qualité des panneaux et des installations est aujourd’hui bien garantie, les modèles techniques et économiques sont à analyser pour faire les bons choix selon chaque situation.

Le document suivant présente les différents soutiens techniques et financiers que peut apporter l’ADEME pour le développement de projet photovoltaïque en entreprise.

Pour vous accompagner dans votre projet, prenez contact avec le conseiller de votre département du RT2E (PDF - 1.62 Mo) . Pour en savoir plus sur le réseau, rendez-vous sur la page « Être accompagné par le RT2E ».

Une fois votre projet structuré, contactez votre chargé de mission à l'ADEME : Bertrand AUCORDONNIER - bertrand.aucordonnier@ademe.fr

Vous trouverez plus d’informations techniques sur le photovoltaïque et les autres énergies électriques renouvelables sur la page " Expertise – Electricité renouvelable ".

Développer un projet hydrogène

L’hydrogène est aujourd’hui un gaz qui entre comme matière première dans différents process industriel. Sa production est fortement émettrice de gaz à effet de serre car produite principalement à partir de gaz naturel. De ce fait, des politiques sont portées pour développer de l’hydrogène moins impactant pour l’environnement (produit à partir d’eau et d’électricité ou bien de biomasse) pour remplacer l’hydrogène industriel issu de gaz naturel mais également pour développer des usages énergétiques de l’hydrogène (mobilité notamment).

La région Bourgogne-Franche-Comté est très dynamique sur le développement de la filière hydrogène avec la présence de centre de recherche universitaire, d’entreprises et de nombreux projets réalisés ou en cours.

Afin d’accompagner au mieux ce développement, l’ADEME et la Région ont confié au pôle véhicule du future une mission d’animation et d’information pour tout entreprise qui s’intéresserait à l’hydrogène.