Concevoir un plan de déplacement d'entreprise

Ces plans s’adressent en particulier aux salariés, qu’il s’agisse des trajets professionnels ou de ceux réalisés entre le domicile et le lieu de travail. Ils visent à favoriser l’usage des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Ils peuvent être mis en place par toute organisation, publique ou privée. Au 1er janvier 2018, les entreprises accueillant plus de 100 salariés sur un même site et situées sur un territoire couvert par un Plan de déplacement urbain (PDU) devront avoir élaboré un Plan de déplacements entreprise (PDE) (Article L. 1214-8-2 du Code des transports, créé par l’article 51 de la loi no 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte).

Les démarches interentreprises sur des zones d’activités permettent de mutualiser les moyens et de proposer des nouvelles solutions de mobilité alternatives.

Au-delà des obligations, les PDE constituent une opportunité à plusieurs égards :

  • amélioration du bien-être des salariés (l’usage de la voiture individuelle est générateur de stress) ;
  • amélioration de l’image de marque de l’entreprise, auprès des habitants alentours, de ses partenaires et de ses salariés ;
  • diminution des dépenses d’infrastructure (places de parking notamment) ;
  • réduction des accidents de travail et de trajet et du montant de la majoration M1.

L’ADEME propose des ressources méthodologiques :

Elle peut également apporter, au cas par cas, un soutien pour la mise en place de Plans de déplacements interentreprises.