Écoconcevoir et réaliser une évaluation environnementale

Démarche créative, source d’innovation et de différenciation, l’écoconception constitue une approche positive de l’environnement et un levier de création de valeur.  
Les entreprises peuvent bénéficier des outils concrets fournis par l’ADEME (bilan produit, écolabels, annuaire) et se tourner vers l’Agence économique régionale (AER) qui anime la mission écoinnovation financée par l’ADEME et la Région pour accompagner les entreprises dans le développement d’une offre de produits et de services à moindre impact environnemental. 
 

Sommaire du dossier

De quoi parle-t-on ?

Pourquoi éco-concevoir ? 

Le consommateur, plus sensible au respect de l’environnement, recherche de plus en plus des produits et des services respectant une certaine éthique, offrant à la fois des garanties de provenance, de durée de vie et de qualité.
L’économie de demain reposera sur l’efficacité de l’utilisation des ressources et la diminution des impacts sur l’environnement tout en permettant le bien-être des individus et le développement des activités économiques.
L’éco-conception, en associant innovation, créativité et développement durable, permet de répondre à cette évolution croissante de la demande. Il s’agit de penser les produits et les services d’une façon nouvelle pour réduire leurs impacts « du berceau à la tombe », c’est-à-dire de l’utilisation des matières premières, en passant par la fabrication jusqu’à la valorisation en fin de vie.
L’objectif est donc d’améliorer la qualité écologique du produit, tout en conservant ou en améliorant sa qualité d’usage. 

Les atouts de l’éco-conception pour l’entreprise

Les entreprises engagées dans cette démarche sont des entreprises particulièrement innovantes et créatives, qui en tirent un profit économique et un avantage concurrentiel.
L’éco-conception, au service de l’éco-innovation, est un moteur de développement économique et permet à la fois l’adaptation des produits et des services aux usages de demain, aux nouveaux matériaux et aux technologies innovantes.
Une démarche d’écoconception s’intéresse notamment à : 

  • L’efficience de modèles de production plus écologiques (réduction des matières premières non renouvelables utilisées…) ;
  • Les facteurs de productivité et d’innovation (développement de l’écoconception, écoinnovation) ;
  • L’économie des ressources (économie circulaire, efficacité énergétique).

Quelques documents de référence