Réduire mes déchets à la source

La prévention en entreprises

Réduire ses déchets permet de faire des économies financières et d’optimiser les gains de temps, tout en diminuant son impact environnemental. Le meilleur déchet est bien celui qui n’est pas produit !

Qu’est-ce que la réduction des déchets à la source ou prévention des déchets ?

La prévention des déchets se définit comme l’ensemble des mesures et actions permettant :

  • de réduire la quantité de déchets, on parle alors de prévention quantitative (exemple : réduire la quantité de cartons ou de biodéchets) ;
  • de réduire la toxicité des déchets, on parle alors de prévention qualitative (exemple : utiliser une peinture à base aqueuse plutôt qu’une peinture à base de solvants).

Le réemploi fait aussi partie de la prévention des déchets puisque cela consiste à réutiliser un objet pour un usage identique à celui pour lequel il avait été conçu. Ainsi, prolonger la durée de vie d’un objet réduit la quantité de déchets produits.

Pourquoi réduire ses déchets en amont ?

L’intérêt de réduire ou supprimer la production d’un déchet est multiple :

  • faire des économies sur les achats en choisissant des produits durables plutôt que jetables (exemples : mugs / gobelets plastiques, vaisselle porcelaine/plastique, serviettes ou torchons/essuie-tout, piles rechargeables/jetables…) permet in fine de réaliser des économies ; le prix à l’achat étant compensé par la durée d’utilisation du produit, il est économiquement plus avantageux d’investir ;
  • faire des économies sur le coût de gestion des déchets puisque tout déchet non produit ne sera pas facturé par le prestataire, la collectivité ou la déchèterie. De plus, diminuer sa quantité de déchets peut réduire le nombre de bennes nécessaires ainsi que le nombre de collectes ce qui diminuera les coûts de location, de collecte et de traitement ;
  • diminuer son impact environnemental lié d’une part au traitement des déchets (phase aval du déchet) et d’autre part à toutes les étapes nécessaires à la production de l’objet qui deviendra déchet : extraction des ressources naturelles, transport, énergie… (phase amont du déchet) ;
  • diminuer le temps de main d’œuvre sans valeur ajoutée : temps passé à faire des achats (commande et éventuellement déplacement), par exemple d’objets jetables à renouveler régulièrement. Ou encore le temps passé à gérer les déchets produits comme par exemple, se rendre régulièrement en déchèterie ;
  • améliorer l’image externe de l’entreprise en s’impliquant dans une démarche écoresponsable.

La prévention des déchets est applicable à tous les secteurs d’activité : commerce, industrie, BTP, agriculture, restauration, tertiaire…

Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

Plaquette Obligation tri 5 flux (PDF - 2.52 Mo)

Qui peut me conseiller ?

Des acteurs peuvent vous apporter des informations, vous conseiller ou vous accompagner dans vos démarches de réduction des déchets.

L’accompagnement de l’ADEME

L’ADEME propose des aides à la décision (études, diagnostics) et des aides à l’investissement si cela concerne des projets en vue de limiter la quantité ou la toxicité des déchets.

Les aides spécialisées en Bourgogne-Franche-Comté

Les organisations et fédérations professionnelles, les chambres consulaires et les associations dédiées à des secteurs d’activité (ex : industries agro-alimentaires) peuvent vous accompagner dans vos projets de réduction des déchets à la source. Une personne de ces structures peut être dédiée spécialement aux démarches environnementales. Si ce n’est pas le cas, on vous orientera vers un ou des interlocuteurs pouvant répondre à vos demandes.

Quelques contacts utiles :

  • Coordinatrice des conseillers environnement des CCI de Bourgogne-Franche-Comté : Solène GUILLET, tél. : 03 81 47 42 08.
  • Coordinatrices des conseillers environnement des CMA de Bourgogne-Franche-Comté :

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site internet de votre chambre consulaire pour contacter directement le conseiller environnement de votre département.

Retours d’expériences

Depuis plusieurs années, l’ADEME travaille en partenariat avec les chambres consulaires pour développer des opérations de prévention des déchets à destination des entreprises.

Quelques exemples d’actions de prévention des déchets mises en place par des professionnels :

Commerçants et artisans

  • Suppression des sacs de caisse ;
  • Achat en vrac ;
  • Mise en place d’emballages consignés avec ses fournisseurs…

Exemples de villes où se sont déroulées des opérations « Commerçants, artisans écoresponsables » : Autun, Beaune, Besançon, Chalon-sur-Saône, Cluny, Dijon, Le Creusot, Louhans, Montceau-les-Mines, Montbard, Nuits-Saint-Georges, Semur-en-Auxois.

La Vitrophanie
0

Industriels

  • Réinjection de la matière perdue dans le process ;
  • Optimisation de la découpe ;
  • Remplacement d’un équipement par un autre disposant d’une technologie permettant d’éviter de produire des déchets dangereux…

Industries ayant participé à des opérations proposées par la CCI et l’ADEME : Albéa, Benvic Europe, Cash Protection, Eurogerm, Jtekt, Mulot et Petitjean, Massilly, Oberthur, Promut, Saint-Gobain, SEB Industrie, Seva, Tefal…

Restaurateurs

  • Mise en place du Gourmet bag (doggy bag à la française) ;
  • Utilisation de nappe lavable plutôt qu’en papier à usage unique ;
  • Suppression des sets de table jetables…

De nombreux restaurateurs proposent le Gourmet bag en Bourgogne-Franche-Comté. Vous pouvez les géolocaliser sur le site www.gourmetbag.fr rubrique « Restaurants engagés ».

Logo Gourmet bag
0

    Secteur tertiaire

    • Imprimer seulement quand c’est nécessaire et, si c’est le cas, imprimer en recto-verso ;
    • Acheter des produits de nettoyage écolabellisés plutôt que des produits avec un pictogramme de danger ;
    • Utilisation de mugs et tasses plutôt que de gobelets jetables…

    Quelques exemples d’activités issues du secteur tertiaire ayant agi : comptable, agence de voyages, bureau d’études, clinique, agence immobilière, entreprise de vente en ligne de matériel d’assainissement, prestataire informatique…

    Sur le même thême

    Inventer de nouvelles filières de valorisation

    Les objectifs réglementaires sont de plus en plus ambitieux en matière de recyclage et de valorisation. En Bourgogne-Franche-Comté, les entreprises se structurent et de nouveaux projets de valorisation émergent.