Énergies thermiques en entreprises

Les entreprises peuvent produire de la chaleur renouvelable pour leurs propres process ou pour la distribuer sur un réseau de chaleur (biomasse, géothermie, solaire thermique, valorisation énergétique des déchets…) alimentant ainsi tout type de bâtiments.

Sommaire du dossier

Mettre en place une chaufferie biomasse

Atouts d’une chaufferie bois

Mettre en place une chaufferie collective au bois, c’est :

  • contribuer aux objectifs de la transition énergétique en utilisant une énergie renouvelable et en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre d’origine fossile ;
  • valoriser une ressource locale, génératrice d’activité économique sur les territoires, notamment en milieu rural ;
  • bénéficier d’une énergie dont les prix sont stables et non dépendants des marchés mondiaux et des aléas géopolitiques.

Mettre en place une chaufferie

L’offre de combustible est aujourd’hui bien structurée en région Bourgogne-Franche-Comté et n’est plus un frein à la mise en place d’une chaufferie bois : on recense plus de 90 fournisseurs de combustible bois, dont 13 producteurs de granulés de bois, 60 producteurs de plaquettes forestières, ainsi que quelques entreprises spécialisées dans la gestion des sous-produits des industries du bois.

Toutefois, mettre en place une chaufferie biomasse ne s’improvise pas. Même si les techniques permettent aujourd’hui de répondre à beaucoup de cas de figure, le bois est un combustible « solide » entraînant des contraintes d’implantation, notamment pour la livraison de la matière.

Étape 1 : caractériser les besoins énergétiques

Besoins, nature du fluide, courbe de charge journalière et saisonnière, puissance maximale appelée…
Idéalement, cette phase doit être traitée par une analyse approfondie, dans le cadre d’un audit qui permettra également d’identifier des pistes d’amélioration de l’efficacité énergétique des installations.

Étape 2 : évaluer l’évolution des besoins

Dans un deuxième temps et notamment lorsque le projet concerne un process, il est indispensable de mener un exercice prospectif de court et moyen terme pour évaluer de la meilleure manière possible l’évolution des besoins (augmentation des productions, changement de procédé…). L’objectif est de dimensionner au plus juste l’installation biomasse pour qu’elle soit évolutive, le cas échéant.

Dans tous les cas de figure, une étude de faisabilité réalisée par un bureau d’études thermiques indépendant et compétent apportera de manière objective un éclairage sur les éléments techniques, réglementaires, économiques et environnementaux nécessaires à une prise de décision.

Étape 3 : mettre en œuvre le projet

Dans les cas les plus complexes, cette étape peut nécessiter le recours à une équipe de maîtrise d’œuvre pour la conception de l’installation et la réalisation des travaux. Dans tous les cas de figure, le maître d’ouvrage veillera à ce que les prestataires retenus disposent bien de toutes les compétences pour mener à bien le projet.

Les chaufferies existantes en Bourgogne-Franche-Comté

Près de 180 chaufferies sont recensées en entreprises en Bourgogne-Franche-Comté pour une puissance totale installée supérieure à 330 MW.
La plupart des chaufferies (150) sont implantées dans les secteurs des industries du bois (usines de fabrication de panneaux, scieries, menuiseries…) et autoconsomment les sous-produits issus de l’activité de transformation comme les écorces, les sciures et autres chutes. Les usages sont principalement le séchage selon différents procédés et l’étuvage.
Il existe également sur le territoire régional des installations utilisant de la biomasse (bois, paille, sarments de vigne) dans d’autres secteurs d’activité, comme les serres maraîchères et horticoles, la déshydratation de luzerne ou l’agroalimentaire.

Quelques documents de référence

En savoir plus

Bois biomasse

La filière bois énergie est complémentaire, voire indispensable, pour la pratique d’une sylviculture s’inscrivant dans un objectif de gestion durable , dont un des objectifs est de produire du bois d’œuvre de qualité : elle permet de valoriser les bois...

Développer la biomasse

Biomasse
Qu’elles soient propriétaires de forêts ou non, les communes et leurs regroupements (communauté de communes, syndicats d’énergie...) peuvent contribuer à développer des filières d’approvisionnement en bois énergie, à l’échelle des territoires. L’objectif est de privilégier un approvisionnement des chaufferies avec...