L'économie circulaire en agriculture

L’économie circulaire

L’économie circulaire offre des enjeux et perspectives au monde agricole, en terme d’autonomie des exploitations et de diminution des charges notamment. 

Sommaire du dossier

Des projets à (ré)inventer

Les projets pouvant répondre à la définition d’économie circulaire en agriculture sont multiples :

  • Une augmentation de l’autonomie des exploitations agricoles d’un territoire ou d’une filière sur les postes de fertilisation, d’amendement, d’alimentation animale, de paillage… grâce :
    • à une réflexion globale permettant la diminution et l’optimisation de leur utilisation à l’échelle de l’exploitation, du territoire ou d’une filière ;
    • à la valorisation de ressources, sous-produits, déchets générés localement non utilisés ou dont l’utilisation peut être améliorée et optimisée par un traitement ou une utilisation mieux maîtrisé.
  • Une réduction de la production de déchets au sein des exploitations (plastiques d’ensilage, d’enrubannage, pneus…).

Dans ce cadre, l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté peut soutenir différentes formes d’actions visant à développer des projets d’économie circulaire :

  • Une animation, un accompagnement et du matériel permettant des échanges entre exploitants d’un territoire (système d’échange entre paillage, matière amendante, alimentation animale…) ;
  • Des investissements visant à rendre une ressource valorisable ou permettant d’optimiser son utilisation ;
  • Des conseils, actions et investissements en vue de substituer la production de déchets (plastiques, pneus…) au travers de moyen de substitution ou de réduction via des systèmes de conditionnement moins gourmands en matière ;
  • Pour les entreprises et coopératives, la transition d’un modèle économique basé sur la vente de produits (engrais, traitement des cultures…) à un modèle axé sur le service et le conseil pentrainant une réduction forte des intrants.