Faire évoluer mon système agricole dans une approche globale

Élevage

En se spécialisant, les systèmes agricoles permettent une forte augmentation de la production à partir des années 60 mais engendrent également des déséquilibres au sein des territoires et des filières. Il est nécessaire aujourd’hui de repenser ces systèmes avec une approche globale tenant compte des différents enjeux actuels, approche aussi nommée agroécologie.
 

Sommaire du dossier

L’agroécologie, une approche globale

L’agroécologie propose une rupture dans les pratiques en favorisant la diversité des systèmes et en optimisant les interactions biologiques au sein de ces derniers leur permettant d’acquérir naturellement une meilleure résistance et résilience tout en diminuant la dépendance vis-à-vis des intrants chimiques. 

Le développement de l’agroécologie favorise également une amélioration du bilan énergétique, des émissions de GES et de polluants atmosphériques.

L’ADEME soutient les initiatives portant sur trois thèmes majeurs : la qualité des sols agricoles, les émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation au changement climatique. 

L’importance des sols agricoles de qualité

L’agroécologie n’est possible qu’avec des sols agricoles riches et vivants. Le sol n’est plus considéré comme un simple support de culture mais comme un écosystème permettant d’apporter naturellement à ses cultures les ressources pour une bonne production et les résistances afin de lutter aux différentes agressions.


Le bilan des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation au changement climatique

Le secteur agricole est à la fois émetteur de gaz à effet de serre (lié principalement à l’élevage et à l’épandage d’engrais) et l’un des rares secteurs avec la sylviculture capable de stocker du carbone avec les prairies et le bocage. D’autre part, les prairies permanentes jouent un rôle important de qualité environnementale des écosystèmes. Il est donc nécessaire d’avoir une vision globale de l’importance de préserver les zones de pâturage, de valoriser les prairies avec de l’élevage tout en améliorant le bilan des émissions de gaz à effet de serre au travers de la conduite des troupeaux notamment.
L’évolution des systèmes agricoles doit tenir compte de l’évolution du climat. L’agriculture est un secteur fortement vulnérable aux impacts du changement climatique et des filières peuvent être fortement touchés par des aléas climatiques (grêle, canicule…). L’agroécologie doit permettre de s’adapter et d’anticiper les modifications du climat à long terme.
 

En savoir plus

Alimentation durable

Définition L’alimentation durable peut être définie comme une alimentation qui a de moindres conséquences sur l’environnement et contribue à la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’à une vie saine pour les générations présentes et futures. Elle doit assurer le besoin...