Favoriser la création de recycleries et les filières de réemploi et réparation

Contexte régional

Le réemploi et la réparation, une force pour le territoire

L’allongement de la durée d’usage (réemploi, réparation et réutilisation des objets et matière) arrive en seconde position dans la hiérarchisation des traitements des déchets, après la prévention. Axe majeur de l’économie circulaire, cette thématique présente de nombreux avantages pour les territoires : préservation des ressources, création de nouvelles filières de traitement des déchets, création d’emplois ancrés sur le territoire et de lien social,…

En Bourgogne-Franche-Comté, cet axe est présent et central dans les Programmes locaux de prévention et les territoires Zéro Déchet Zéro Gaspillage depuis 2009. Les collectivités territoriales sont à l’initiative de nombreuses actions de sensibilisation du grand public en réalisant des Repair Café, en mettant en place des caissons de réemploi dans les déchèteries ou en organisant des collectes ponctuelles de vêtements, par exemple. Elles participent également à différents niveaux à la création de recycleries sur leur territoire et ont une grande valeur ajoutée dans ces projets.

La collectivité, un maillon essentiel

La collectivité est en capacité de rassembler les structures du réemploi et de la réparation et de mettre tous les acteurs autour de la table pour démarrer un travail en commun. Les études territoriales portent souvent leurs fruits en permettant aux acteurs de mieux se connaître, d’identifier des synergies et de trouver des opportunités pour mieux travailler ensemble. Cela permet également à la collectivité de dynamiser son territoire, d’identifier de nouveaux gisements de matière à valoriser et d’identifier les zones blanches non desservies par les recycleries.

Le rôle de la collectivité ne s’arrête pas au diagnostic. D’autres initiatives intéressantes ont émergé en Bourgogne-Franche-Comté :

  • Rôle de structurant : la collectivité signe une convention avec les acteurs de son territoire pour les soutenir financièrement et les aider à monter en compétence ;
  • Rôle de porteur : la collectivité peut faire le choix de porter la recyclerie et d’acquérir le local pour le mettre à disposition d’une association ou d’un collectif d’associations. Elle apporte ainsi une vision globale du projet en maîtrisant le flux, de sa collecte en déchèterie jusqu'à sa valorisation.

Qui peut me conseiller ?

Le réemploi, la réparation et la réutilisation d’objets et de matière sont très en lien avec les acteurs de l’Economie sociale et solidaire (ESS). 
Cette économie étant structurée, il est possible de s’appuyer sur des partenaires techniques qui ont déjà accompagné des projets de recyclerie en Bourgogne-Franche-Comté.

  • Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire (CRESS) Bourgogne-Franche-Comté
    Davy MORET - Chargé de mission observatoire régional de l’ESS
    Tél. 03 80 59 96 75
    Site internet de la CRESS
     
  • Pôle régional d’animation et de développement de l’insertion par l’activité économique (PRADIE) Franche-Comté 
    Maïté MARANDIN - Chargée de mission
    Tél. 03 81 88 56 39
    Site internet du PRADIE

Financer mon projet

Les outils de financement à disposition

L’ADEME vous accompagne pour financer vos projets d’études et d’investissement sur l’allongement de la durée d’usage. Nous lançons chaque année un appel à projets Economie circulaire, commun avec la Région Bourgogne-Franche-Comté, dont un volet est consacré à cette thématique.

Les financements extérieurs

D’autres partenaires sont présents pour accompagner les projets de recycleries et ressourceries, portés par des associations, entreprises ou collectivités :