Agir sur la prévention

Plan de prévention

Dans le domaine des déchets ménagers, la prévention regroupe toutes les actions permettant de réduire les flux de déchets à la charge de la collectivité, qu’ils soient évités ou détournés des collectes du service public de gestion des déchets.

Sommaire du dossier

Qu’est-ce que la prévention ?

Gisement biodéchets

Les actions de prévention concernent en premier lieu le gisement biodéchets, en particulier par le compostage de proximité : 

  • Les opérations de promotion du compostage domestique se sont généralisées. En parallèle, les réseaux de guides et maîtres composteurs formés et animés par les collectivités ont vu le jour sur de nombreux territoires ;
  • Les sites de compostage partagé en pied d’immeuble ou au niveau d’un quartier et le compostage en établissement (restauration collective, restaurant) se sont multipliés (près d’un millier à l’échelle de la région) ;
  • Les actions de lutte contre le gaspillage alimentaire en cantines scolaires se sont également beaucoup développées.

Allongement de la durée d’usage des objets

La prévention concerne également l’allongement de la durée d’usage des objets du quotidien par :

  • Le réemploi, dont les ressourceries sont la forme la plus aboutie. 238 structures de réemploi ont été recensées en 2014 en Bourgogne-Franche-Comté ;
  • La réparation avec un engagement fort des chambres de métiers sur le sujet ;
  • Mais aussi le don, la location, le partage…

Écoconsommation

L’éco-consommation sous toutes ses formes est également un axe fort des politiques de prévention.  Elle comprend toutes les actions de sensibilisation des publics (grand public, scolaires…) qui visent à bien acheter et s’,et à mieux utiliser les objets du quotidien :

  • Limiter les emballages (le vrac, les sacs réutilisables, limiter les portions individuelles…) ;
  • Bien choisir les produits pour moins jeter (produits durables, cadeaux dématérialisés, produits avec un logo environnemental…) ;
  • Produits réutilisables (changes et lingettes lavables, gobelets et gourdes réutilisables…) ;
  • Mieux utiliser (Stop pub sur la boîte aux lettres, piles rechargeables, recto verso à l’imprimante, respecter les doses…).

Exemplarité des collectivités et déchets des entreprises

Les actions d’exemplarité des collectivités et celles tournées vers les déchets des entreprises sont également importantes pour la sensibilisation de ces publics. Elles ont cependant mis plus de temps à se développer. Toutefois, les opérations « commerces engagés » et « Gourmet bag » connaissent un vrai succès auprès des collectivités de la région.

Entre 2008 et 2013, les ordures ménagères et assimilés (OM résiduelles + collectes sélectives) ont diminué de 12,6 % du fait des actions de prévention des collectivités en particulier celles des Plans et programmes de prévention.

Pour les déchets ménagers et assimilés (OM résiduelles + collectes sélectives + déchèteries) la baisse est moindre : seulement -1,6 % en 5 ans alors que la loi a fixé un objectif de -10 % en 10 ans.

Sur le même thème

Démarches territoriales d'économie circulaire

Les démarches d’économie circulaire portées par des collectivités sont essentielles pour la diffusion de ce concept dans toutes les sphères de la société. Encore vue comme une thématique théorique, la déclinaison opérationnelle de l’économie circulaire sur un territoire permet de...

Favoriser la coopération entre les installations de traitement

Une charte de coopération pour le traitement des déchets ménagers et assimilés a été signée fin 2015 par des syndicats et EPCI ayant la compétence traitement des déchets, la Préfecture de région, les 4 départements d’ex-Franche-Comté et l’ADEME. Tous s’engagent...

L’économie circulaire dans la région

Définition L’économie circulaire peut se définir comme un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer les...