Énergies thermiques en collectivités

Chaufferie bois du SIEEEN à Château Chinon

La collectivité peut produire de la chaleur renouvelable pour son patrimoine propre ou pour la distribuer sur un réseau de chaleur (biomasse, géothermie, solaire thermique, valorisation énergétique des déchets…) alimentant ainsi tout type de bâtiments.

Sommaire du dossier

Réaliser une installation solaire thermique


Installation solaire thermique pour l’eau chaude sanitaire.

 

Le principe d’une installation d’eau chaude solaire est le suivant : l’eau sanitaire est préchauffée par le solaire et un appoint apporte le complément d’énergie nécessaire. Cet appoint peut être fourni par une énergie classique, une autre énergie renouvelable, comme le bois, ou un réseau de chaleur.

La boîte à outils de la plateforme SOCOL fournit guides, recommandations et bonnes pratiques pour réussir son projet solaire thermique, des études à la mise en service et au suivi de l’installation.

Dans le cadre d’une construction neuve comme sur le patrimoine existant, il faut veiller à un bon dimensionnement de l’installation qui cherchera à couvrir la totalité des besoins en période estivale. Cela passe par une évaluation la plus fine possible des futurs besoins en ECS, sur la base de ratios pour le neuf et par une campagne de mesures in situ dans l’existant. Différents logiciels spécialisés permettent ensuite de dimensionner au plus juste l’installation en termes de surface de capteurs et de volume de stockage à installer.

Dans tous les cas de figure, le maître d’ouvrage veillera à ce que les prestataires retenus disposent bien de toutes les compétences pour mener à bien le projet.

Afin de garantir la performance et le bon fonctionnement de l’installation, l’ADEME préconise la mise en service dynamique et la mise en place d’un suivi adapté.
 

Installation solaire thermique sur réseau de chaleur.


Consultez le guide en téléchargement pour des informations sur ce type d’installation. 

Quelques documents de référence