Énergies thermiques en collectivités

Chaufferie bois du SIEEEN à Château Chinon

La collectivité peut produire de la chaleur renouvelable pour son patrimoine propre ou pour la distribuer sur un réseau de chaleur (biomasse, géothermie, solaire thermique, valorisation énergétique des déchets…) alimentant ainsi tout type de bâtiments.

Sommaire du dossier

Réaliser une installation de géothermie

Le recours à cette énergie va dépendre des besoins et de l’utilisation du bâtiment concerné, de la ressource disponible (présence d’une nappe exploitable et/ou caractéristiques du sous-sol) et bien évidemment du coût de l’installation. Les pompes à chaleur fonctionnant de manière optimale pour des températures d’eau comprise entre 35 et 45 °C, il est donc impératif d’avoir des émetteurs chaleur compatibles avec ce mode de chauffage : planchers chauffants, radiateurs basse température ou encore ventilo-convecteurs.
Dans le cadre d’une construction neuve, il est indispensable d’envisager l’installation de géothermie dès la définition du programme. Ainsi, l’équipe de maîtrise d’œuvre, qui comprendra un bureau d’études thermiques compétent et un bureau d’études sous-sol, aura comme première tâche de vérifier la faisabilité technique et économique du projet et d’en estimer les bénéfices environnementaux. Elle pourra proposer un dimensionnement optimisé dès les premières phases d’études (esquisse, avant-projet), notamment pour ce qui concerne les forages (nombre, profondeur, implantation), le taux de couverture des besoins par la ou les pompes à chaleur (nombre de PAC, puissances).

Dans le cadre d’un patrimoine existant, la première étape consiste à engager une étude de faisabilité qui comprendra préalablement un audit énergétique, a minima sur le volet thermique du patrimoine concerné. L’étude de faisabilité, qui sera réalisée par un bureau d’études thermiques indépendant et compétent, apportera de manière objective tous les éléments techniques, économiques et environnementaux nécessaires à une prise de décision. Dans les cas les plus complexes, l’étude pourra également apporter un éclairage sur le montage juridique et financier de l’opération. 

Dans tous les cas de figure, le maître d’ouvrage veillera à ce que les prestataires retenus disposent bien de toutes les compétences pour mener à bien le projet.

Pour mieux appréhender les étapes d’un projet, l’ADEME met à disposition sur la plateforme Géothermie Perspective une boîte à outils regroupant 10 fiches pratiques pour guider le porteur de projet. 
 

Quelques documents de référence

En savoir plus

Géothermie

En Bourgogne-Franche-Comté, le potentiel de développement concerne quasiment exclusivement la géothermie dite très basse énergie aussi appelée géothermie de surface ou intermédiaire. Catégories de géothermie On distingue classiquement trois grandes catégories de géothermie : la géothermie haute énergie , pour...