Toute l'actu

07 septembre 2018
Mots clés :

Ouverture des labellisations pour la Semaine européenne de la réduction des déchets 2018

Les labellisations pour la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD) sont ouvertes. Collectivités, associations, entreprises, établissements scolaires ou même particuliers, inscrivez dès aujourd’hui vos initiatives sur le site dédié afin de bénéficier de nombreux outils de communication et d’organisation.

La SERD, qui aura lieu du 17 au 25 novembre 2018, a pour but de sensibiliser le plus grand nombre à la consommation responsable et à la diminution des déchets. Lors de l’édition 2017, 5 125 actions ont été organisées dans toute la France.

Plus d’informations sur le site de la SERD

31 août 2018

Ecolabel européen - 2 lauréats en région Bourgogne-Franche-Comté

Dans le cadre d’un dispositif expérimental lancé par l’ADEME en 2017, 20 nouveaux hébergements touristiques français rejoignent cet été la communauté des 322 hébergements déjà détenteurs de l’Ecolabel européen en France (704 en Europe). Leur particularité ? Ils ont été sélectionnés pour bénéficier d’un accompagnement technique et financier afin d’obtenir la certification délivrée par AFNOR Certification.

En Région Bourgogne-Franche-Comté, les lauréats sont :

20 nouveaux hébergements touristiques se lancent le défi de la performance environnementale dans toute la France !

En savoir plus sur le dispositif et les autres lauréats
En savoir plus sur l’Ecolabel européen

24 août 2018

Publication d'un graphique de l'évolution du prix des énergies à usage domestique

Ce graphique illustre l’évolution du prix des énergies pour l’utilisation dans le secteur de l’habitat, de 1973 à fin 2017. On peut observer la chute du prix des énergies depuis la période 2011/2012, à l’exception de l’électricité qui augmente de manière continue sur cette période.

L’année 2017 voit cette tendance s’inverser avec un coût des énergies fossiles qui repart à la hausse sous l’effet combiné de l’augmentation du prix de la molécule et de l’augmentation de la fiscalité.

Le combustible granulé suit également cette tendance, mais de manière plus modérée n’étant pas soumis à la contribution climat énergie. Les premiers chiffres de 2018 indiquent que ces tendances se poursuivent et s’accélèrent, en particulier pour le propane.

Télécharger le graphique du prix des énergies (PDF - 187.91 Ko)

29 mai 2018

Davantage d’aides en rénovation avec des matériaux biosourcés

Depuis 2013, le programme régional Effilogis impose l’utilisation de matériaux biosourcés dans les bâtiments neufs. La construction doit respecter le niveau le plus exigeant du label « bâtiment biosourcé ». Pour la rénovation, il n’existait pas encore d’incitation : le règlement 2018 a été enrichi pour promouvoir des bâtiments rénovés économes en énergie et plus respectueux de l’environnement. Dans les bâtiments publics, Effilogis exige le recours à des matériaux biosourcés dans les fenêtres et l’isolation de la toiture.

Une prime d’un montant maximum de 30 000 € est attribuée pour une isolation biosourcée des murs. Concernant la rénovation des logements sociaux, un bonus d’un montant maximum de 75 000 € par opération peut être accordé pour la mise en œuvre de matériaux biosourcés.

Ces aides financières visent à encourager durablement le changement des pratiques sur la rénovation énergétique par l’utilisation de matériaux locaux plus respectueux de notre environnement. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 10 septembre 2018.

Plus d’informations et candidature sur le site d’Effilogis

24 mai 2018

Inaugurations de chaufferies bois

Deux chaufferies bois ont été inaugurées en avril dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

À Mâcon

La chaufferie a été réalisée dans le cadre de la rénovation du réseau de chaleur et de sa conversion à la biomasse. La société Mâcon Énergies Services, filiale de ENGIE, a effectué les travaux et a géré le service. La chaleur livrée aux abonnés sera à 60 % issue de la combustion de bois, énergie locale et renouvelable. Le programme comprend également le passage en basse pression des 35 km de réseau, ainsi que la rénovation des 300 sous-stations.

L’ADEME apporte un financement de 4,3 M€ à ce projet qui permettra dès la prochaine saison de chauffe : une baisse du prix de la chaleur, la substitution de plus de 7 000 TEP (tonnes équivalent pétrole) d’énergie fossile et une réduction des émissions annuelles CO2 de 26 000 t.

À Cosne-Cours-sur-Loire

Chaufferie réalisée dans le cadre de la création d’un réseau de chaleur bois sur un secteur où se concentrent un ensemble d’équipements publics, de bâtiments tertiaires et de logements collectifs.

Les travaux et l’exploitation du réseau ont été confiés à la société C3L (Chaleur de Cosne-Cours-sur-Loire), formée par WEYA et VEOLIA. Le réseau dessert 25 sous-stations et distribuera environ 14 000 MWh de chaleur produite à plus de 80 % à partir de plaquettes forestières récoltées dans un rayon de 100 km maximum. L’ADEME a apporté un financement de 3,5 M€ à cette opération dont le coût total s’élève à 6,7 M€.

Plus d'informations pour développer les réseaux de chaleur

24 mai 2018
Mots clés :

Ecometer, testez votre écoconception numérique

Ecometer est une application publique open source accessible à tout éditeur de service en ligne.

Il permet de mesurer le niveau de maturité de son site web en termes d’écoconception numérique. Plus largement, c’est un outil pédagogique qui vise à aider le plus grand nombre à prendre conscience de l’impact environnemental de l’Internet. Nos activités dématérialisées ont en effet des conséquences réelles sur l’environnement : elles nécessitent plus d’espace pour conserver les données, plus de puissance de calcul pour les traiter, et aussi plus d’énergie consommée par les data centers qui les stockent.

En saisissant l’adresse de son service en ligne sur Ecometer, tout utilisateur peut obtenir une évaluation automatisée d’une quinzaine de bonnes pratiques d’écoconception web.

Il peut aller plus loin en remplissant un formulaire autodéclaratif portant sur les autres bonnes pratiques qui ne peuvent être testées automatiquement.

La démarche collaborative de création de l’outil Ecometer a été soutenue par l’ADEME Bourgogne–Franche-Comté dans le cadre de l’appel à projets 2015 sur l’économie circulaire.

Découvrir l’application Ecometer

22 mai 2018
Mots clés :

TPE & PME gagnantes sur tous les coûts !

Engagez votre établissement dans l’accompagnement « TPE & PME gagnantes sur tous les coûts ! » pour réduire vos consommations énergies & matières et réaliser des économies !

Cibles

Cet appel à candidatures s’adresse aux entreprises de 20 à 250 salariés des secteurs de l’industrie, de la restauration, de la distribution.

Accompagnement proposé

Vous bénéficierez d’une prestation clé en main de conseil personnalisée. L’objectif est de vous faire réaliser des économies financières en optimisant les consommations d’énergie, de matières et d’eau et en réduisant la production de déchets, grâce à des actions simples à temps de retour rapide, voire immédiat ! L’accompagnement comporte une visite sur site, l’analyse des pratiques, le chiffrage des économies possibles, la définition du plan d’actions correspondant, le suivi sur un an et l’évaluation.

Pour quel coût ?

L’originalité est que cet accompagnement ne vous coûte que s’il vous rapporte ! Si le plan d’actions que vous validez présente des économies prévisionnelles supérieures à un minimum défini, votre établissement paie alors un forfait fixe ; sinon, l’accompagnement est gratuit. Le forfait et le minimum sont fonction de la taille de l’établissement.

Informations complémentaires et inscription sur le site dédié

Consulter les documents

Date limite de dépôt des dossiers : samedi 30 juin 2018

14 mai 2018
Mots clés :

Arrivée dans l’équipe : bienvenue à Prisca Van Paassen

Depuis le 14 mai, Prisca Van Paassen rejoint l’équipe de l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté pour accompagner les projets et politiques en matière de déchets et d’économie circulaire sur le site de Besançon.

Elle contribue à la mise en œuvre et à l’animation des politiques régionales de l’ADEME dans ces domaines et intervient plus particulièrement en appui des acteurs publics et privés de la partie franc-comtoise de la région. Certains d’entre vous la connaissent déjà puisqu’elle a assuré des fonctions d’animatrice environnement au sein de l’Association des collectivités pour la maîtrise des déchets & de l’environnement (ASCOMADE), et a travaillé notamment sur la charte d’accueil des professionnels en déchèteries. Nous lui souhaitons la bienvenue !